Joyeuse Garde Forestoise : site officiel du club de foot de la Forest Landerneau - footeo

Contre vent et ... vent, la JGF obtient son premier nul de la saison.

10 décembre 2018 - 21:00

Championnat D2 - Groupe B: AS Plouvien B 1-1 JGF ---> Corentin Tual Championnat D4 - Groupe K: AS Kersaint B - JGF B ---> Match reporté Championnat D4 - Groupe J: JGF C 6-1 FC Le Relecq Kerhuon D ---> Flo Corre X2 - Ronan Bihannic X2 - Erwann Péron et Hakim Hadidou

AS Plouvien B 1-1 JGF

 

À chacun sa mi-temps et ses rafales de vent

 

Quelle galère, que de jouer contre des rafales de vent interminables et perturbantes, pendant 91 minutes (43 minutes en première et 48 minutes en deuxième mi-temps: cherchez l’erreur). On va reconnaître aussi le bon niveau des locaux, qui, on peut se le dire, à l’habitude de jouer sur une telle surface (synthétique). Surface qui ne réussit pas du tout à nos petits Forestois: défaite l’an dernier contre le Landerneau FC - l’ASB.
Donc autant vous dire que cette rencontre entre le 2ème et le 3ème s’annonçait importante pour les hommes de Ronan Audren. Surtout que l’AS Plouvien B restait sur 6 victoires consécutives et une défaite en première journée: 2-0 contre la cavale blanche. La JGF quant à elle n’a jamais connu le moindre match nul cette saison. C’est désormais chose faite, et croyez-moi, il n’y aura pas beaucoup de clubs qui iront s’imposer en terre Plouvienoise.

Ronan Audren et François Le Fur devront ce dimanche se passer de quelques éléments offensifs et défensifs, ce qui lui permettra de faire tourner son effectif et d’intégrer quelques joueurs de la JGF B:
Jérôme Bellec - Erwan Wlotzka - Thibault Beulze - Tanguy Loison pour La Défense.
Au milieu de terrain: Anthony Lutz - Sita Bahaido et Christophe Bocher
Et enfin, pour marquer des buts, Ronan opte pour un trio: Jérôme LUTZ - Corentin Tual et Youri Penven. Voilà de quoi pratiquer du beau football.

Au niveau football, en première mi-temps, pour être honnête, peu d’actions à se mettre sous la dent.
Donc du côté de la Forest Landerneau, nous avons le droit a de longs ballons aériens, pour essayer de toucher les pieds de Jérôme, la rapidité de Corentin ou la puissance de Youri. Mais rien n’y fait, La Défense, ou plutôt la grande défense de Plouvien, prend souvent le dessus sur les quelques mouvements offensifs des visiteurs. De l’autre côté, côté rouge et blanc, une seule occasion viendra secouer les Forestois; une barre transversale viendra sauver Nicolas Maguet, qui honnêtement n’a pas eu grand chose à faire pendant tout le match, tout comme le gardien adverse, hormis quelques frappes et quelques ballons aériens sur corner.


Le premier but sera inscrit dès la 11ème minute sur une erreur ou plutôt sur une erreur de relance de notre capitaine. Ballon récupéré par un joueur, qui se débarrassera de son vis à vis, et viendra inscrire un but, dévié par ce même capitaine. Décidément, il était au mauvais moment sur cette action. Ça fait 1-0. Juste mérité pour les locaux.
Jusqu’à la mi-temps, la Forest essayera de se créer du danger. C’est exactement ce qu’il se passera sur une contre attaque express, emmenée au départ par une relance de Nico Maguet, le ballon arrivera finalement dans les pieds de notre polo national, qui décalera Youri; mais Youri viendra buter sur le gardien. Dommage, ce n’est que partie remise. Soyons patient, et attendons patiemment la mi-temps, pour remettre tout ça en place, et bénéficier du vent.
Les locaux ont su en profiter et marquer juste un but avec le vent; à la JGF d’en faire autant et d’en marquer autant.
L’homme en noir ramène tout ce monde au vestiaire vers la 43 ème minute.

Le temps d’écouter le discours de Ronan à la mi-temps. Ce dernier rappelle qu’il y a de la place en face, et que les jeunes joueurs Plouvienois, si tu les pousses un peu, ils vont être déstabilisés plus facilement. On insiste aussi sur le fait que leur numéro 3, au marquage de Youri, du fait de se grande taille, va vite s’user à faire des navettes, entre devant et son poste de latérale gauche.
Saisissez les opportunités qui vous sont présentées, mais n’abusez pas des longs ballons et des grosses frappes dû au vent, qui sera à présent en notre faveur. Le message semble être passé, et a le don de redonner le sourire aux quelques joueurs qui baissent vite la tête après le but.

15 minutes plus tard, la donne a changé de côté, et c’est la JGF qui maîtrise son sujet. Thibault retrouve sa place au milieu, et Tanguy retrouve son poste en défense centrale. Quand à Kévin Dévédec, il partira s’installer en numéro 3. Poste qu’il tiendra parfaitement pendant les 45 minutes de ce second acte.
La bataille sera rude au milieu de terrain, puisqu’après avoir subit les belles phases de balle des visiteurs, les locaux décideront de poser à nouveau le pied sur le ballon après quelques minutes de flottement. Avec leurs 2-3 géants au milieu de terrain, leur virevoltant numéro 9, l’AS Plouvien peut compter sur ses individualités et leur beau jeu collectif pour rajouter un deuxième but et enfoncer encore plus le score.


Ce n’est pas du tout du même avis des hommes du capitaine Thibault Beulze, qui même si elle suit une dynamique sans fausse note, depuis le début du championnat: 1 victoire - 1 défaite - 1 victoire et ainsi de suite. Quitte à repartir de la ville de la SILL, Ronan n’a pas envie, mais vraiment pas envie de revenir à la Forest avec 0 points. Ça a le mérite d’être clair.


On essaye de se créer des occasions franches, mais même avec le vent avec soi, il faut être ultra précis dans les transmissions de balle, on sent que certains joueurs sont gênés avec ces ballons fusants. Corentin et Jérôme en font les frais. Mais il en faut plus pour décourager nos guerriers Forestois.
On joue la 68 ème minute, Jérôme LUTZ déborde avec sa rage et sa vitesse fulgurante, rentre balle au pied dans la surface, comme une lettre à la poste. Il se fera crocheter; qui dit contact dit forcément coup de pied de surface. Comme le dit le coach; la victime ne doit pas transformer la sentence. C’est donc le tout jeune Corentin Tual qui se chargera d’essayer d’égaliser. Il frappera son ballon à la droite du gardien; le gardien touchera la balle; mais finira tout de même au fond des filets: 1-1.


Il reste 20 minutes à jouer, et tout le staff, y compris les joueurs de la B, croient à un hold-up.
Jusqu’à la fin du match, on assistera à un mélange de mauvais contrôle, d’une part comme de l’autre. Mais la Forest jouera à se faire peur, en concédant de nombreux corners et coup francs évitables. Heureusement pour les 11 Forestois, les coup francs sont mal tirés, ou sont dégagés loin devant, au dessus de La Tribune, mais aussi dans les bras de Nico Maguet, c’est tout de même plus rassurant pour tout un collectif, quand votre gardien s’impose dans les airs.
Nous assisterons aussi à une bataille plus ou moins agréable à voir entre Youri et l’imposant numéro 3 adverse. Le numéro 3 local ne gagnera pas cette bataille, et fauchera un Youri pourtant parti en contre depuis son camp.
En ce week-end de gilets jaunes, il finira même avec un carton jaune, tout comme leur jeune numéro 5.
La JGF quant à elle rentrera en terre Forestoise avec aucun carton jaune. Rassurant.


Jonathan Maniller, véritable bout en train dans les tribunes, pour motiver ses petits copains, en temps normal, se retrouvera remplaçant à ce jour. Il aura le droit à son tout petit quart d’heure de gloire, en faisant ce qu’il sait faire.
En fin de match, plusieurs corners pourront offrir aux visiteurs une éventuelle victoire, mais Jérôme LUTZ, vraisemblablement agacé par les conditions météorologiques, enverra des ballons directement dans les bras du gardien ou directement au premier poteau, dégagé par les défenseurs locaux.
93 minutes, l’arbitre sur les décisions, renverra tout le monde au vestiaire. Tout le monde est content, et la Forest Landerneau se contentera de son premier match nul en D2. Match nul mérité, chacun a eu sa mi-temps.



Dans 7 jours, les hommes de Ronan, recevront pour la dernière fois de l’année, l’équipe des Gas de Plouguin St Majan.

D’ici là, portez vous bien et à mardi et jeudi pour les joueurs.



Retrouvons à présent sur les résumés des joueurs, les analyses de Anthony Lutz (milieu de terrain imposant) - Corentin Tual (la pépite de la JGF) et Jonathan Maniller (véritable comique dans un groupe) et le coach Ronan Audren.


Commençons par Anthony Lutz:

Aujourd'hui match de haut de tableau.
La 1ere mi-temps très compliqué, pas évident de poser notre jeu et aller de l'avant avec un vent pareil....on a réussi 2-3 contres sans réel danger pour le portier de Plouvien.
Plouvien a réussi à faire leur jeu, et sur un ballon qu'on ne dégage pas assez vite, les locaux arrivent à égaliser ! Nico est à bout de doigt de la sortir (dommage). Belle prestation de Nico d'ailleurs.

La 2ème mi-temps est différente. on arrive à écarter sur les côtés, on se procure plus d'occasions et Plouvien se projette moins vers l'avant ( pas facile contre le vent hein ) on a eu chaud à deux reprise quand même.
Et sur une bonne construction de jeu de la part de l'équipe, Jérôme arrive à provoquer son vis à vis dans la surface, qui fait faute. Avec de la réussite Coco égalise !
ça sera le score final.
des fois il faut pas être trop gourmand et tenir un
match nul satisfaisant.

Ensuite, place au petit nouveau chez les seniors A, Jonathan Maniller:


Début de match difficile avec un but encaissé rapidement grâce à l'aide de notre capitaine monsieur Beulze. L'équipe commence a se mettre en place et malgré le vent contre nous , notre attaque fait mal aux défenseurs de Plouvien qui sont a la rue. On n'a pas beaucoup d'action et malgré nos actions, le gardien bloque toutes nos frappes. La mi-temps est sifflée par l'arbitre sur un score de 1-0.

Arrive la deuxième mi temps, le jeu est côté Forestois , les guerriers ont mis le pied sur le ballon malgré quelques actions de Plouvien qui viennent se frotter a Nico, qui est en forme aujourd'hui ça fait plaisir de le voir comme ça. Polo sort et je rentre enfin, ma première passe était pour Plouvien c'était histoire de les faire jouer un peu mais ils n'ont rien fait avec . Notre but part d'une passe en profondeur, très en profondeur d'ailleurs mais bon ça va j'ai réussi à l'avoir, je vois Jérôme seul et celui ci se fait toucher par un défenseur de Plouvien et plonge comme un départ de natation dans la surface de réparation et là, penalty, César de plongeur pour Jérôme Lutz ^^. But de coco sur penalty on revient a 1 partout. Peu d'actions offensives des deux côtés le match se finit sur un nul . Content d'avoir ramener 1 point de là bas. Bon match de tout le monde.

Voici Ronan Audren dans ces analyses toujours aussi justes:


Nous prenons les points du match nul à la fin d un match rendu compliqué par des conditions météo qui n ont pas permis aux deux équipes de produire du beau jeu. A chacun sa mi temps. Nous faisons un match sérieux défensivement. La solidarité ça paie et la cohésion est bonne entre les joueurs. Il nous faudra prendre les points le week-end prochain pour passer l hiver au chaud sur le podium ! On ne lâche rien et on s entraîne... Dernière ligne droite avant les cadeaux et la trêve.



Et le meilleur pour la fin, le petit Corentin Tual, qui permettra à la JGF de venir arracher le point du match nul aujourd’hui:

Aujourd’hui c’était un match compliqué, l’équipe n’est pas habituée à jouer sur synthétique et avec le vent en plus ça n’arrangeait pas les choses. En première mi temps on s’est fait dominer surtout au milieu de terrain où ils étaient très bons mais on a pris qu’un but ce qui nous laissait une chance de revenir dans le match vu qu’on aurait le vent avec nous en deuxième mi temps. C’est ce qui s’est passé, l’équipe a su rester solidaire et on a mis un but certes sur penalty mais on avait quand même le dessus sur pas mal de situations. Au final on accroche le nul ce qui n’est pas une mauvais chose contre un prétendant à la montée.

 

AS Kersaint C - JGF B (Arrêté municipal AS Kersaint C)

 

 

JGF C 6-1 FC Le Relecq Kerhuon D



Voici le résumé du coach de la C, Vincent Marzin, après sa victoire contre son ancien club: FC Relecq Kerhuon D:

La JGF C affronte le FC Relecq Kerhuon D, sur le terrain bien connu de Kermaria, en terre Kerhorre car le match a été inversé a notre demande.
L'équipe C est à 13 malgré des absences de dernière minute, grâce au renfort de gars de la B ayant le droit de jouer en C.
Suite à l'annulation de leur match, Adi a pensé à la C, merci Adi, et donc Hakim, Maksim et Adrien Pouliquen sont présents.
Seul Hakim a le droit de jouer,  car il n'a pas joué en B le dernier match. Malgré cela il se propose gentiment d'arbitrer la première mi-temps. Adrien Pouliquen acceptera aussi de faire la seconde, et Maksim prendra le drapeau tout le long du match.
Un grand merci à eux 3, et a Adi qui a géré ça.


Début de match difficile face au vent. Le ballon reste dans le camps Forestois et sur corner Jo Lemaire devance Hugo de la tête, et trompe Erwan, auteur d'un match énorme mais qui a glissé au moment de prendre ses appuis sur cette action.
Cela a le mérite de réveiller les Forestois, qui vont jouer dans le camp adverse. Yann Morvan trouve Flo Corre dans le milieu, celui-ci crochète pour effacer son adversaire, accélère et les défenseurs du FCRK ne peuvent suivre. Face au gardien Flo assure, 1-1.


Le second but arrivera peu après et sera le plus beau du jour. Erwan Péron décale Ronan Bihannic sur la droite de la surface, qui reprend de demi-volée extérieur du pied droit (son geste préféré) et fusille le gardien: 2-1.


Mi-temps. Tout le monde est confiant, on mène contre le vent. Eux moins: "on va pas prendre contre eux quand même" (sic).
La Forest va faire mieux que ça.
Changement d'arbitre et Hakim ne met pas longtemps a se mettre en évidence: il score le 3-1 sur corner.
Les Forestois sont en pleine confiance, aidés par les arrêts de leur gardien sur les quelques occasions Kerhorres. Sur une frappe de Yann Morvan repoussée par le gardien, Flo Corre y va de son doublé.
Puis Flo lance Erwan Péron, qui dribble le goal avant de marquer dans le but vide.
5-1, les esprits s'échauffent quelque peu.

Surpris de "perdre contre eux", après nous avoir mis une valise en amical, certains amis Kerhorres s'énervent un peu et quelques noms d'oiseaux et invitations à aller se faire visiter l'orifice anal fusent. Notamment à l'intention de notre arbitre en 2eme mi-temps, qui a pourtant fait de son mieux.
Le ton redescendra rapidement, mais décevant quand ça vient d'un ancien partenaire. Bref ça ne gâchera pas la belle après-midi des gars de la C, qui mettront même un 6ème but par l'intermédiaire de Ronan Bihannic pour son doublé, bien servi par Flo Corre encore lui.
Tout ceci suivi d'un joli cri de guerre mené par un Gregory Quérė omniprésent hier, tout comme Nico Moreau et Hugo Boistuaud au milieu. 


Un grand merci à Hakim, Adrien, Maksim, Adi pour l'arbitrage, à Stephane Direur, pour le coaching et la gestion de la tablette, bravo et merci à tous pour cette 1ère victoire tant attendue pour la C.


Homme du match: Flo Corre, même si beaucoup le mérite, notamment Yann Morvan ou Ronan Bihannic.
Merci Erwan Péron pour le renfort non négligeable de la part des vétérans.
Y a des jours où l'on se lève en se demandant quelle image on va montrer devant son ancien club, si on va devoir arbitrer ou non, et finalement tout se déroule bien, et on est fier en rentrant à la maison.
BRAVO LA C, MERCI LA B pour le coup de main, et a bientôt pour la prochaine victoire de la C.

Commentaires

ENTRAINEMENTS JEUNES 4 CLOCHERS ET SENIORS JGF

GJ 4 Clochers:

U11 Barcelone - U11 Bayern de Munich - U11 Chelsea - U11 Real de Madrid - U11 Juventus de Turin:

 

U13

 

U15:

 

U17:

 

U19:

 

Seniors JGF:

Mercredi

19H15-20H50

Vendredi

19H15-20H50