Joyeuse Garde Forestoise : site officiel du club de foot de la Forest Landerneau - footeo

Un derby sans saveur... sans rien du tout

17 septembre 2018 - 20:51

Coupe de Bretagne (2ème tour): JGF 0-4 St Divy Challenge 29: JGF B 2-3 ESY Ploudaniel C Amical: Stade Landernéen B 9-2 JGF C

20 minutes de match, et le reste se passera de commentaires.



Il y a des dimanches, ou quand le soleil fait son apparition, et que toutes les conditions climatiques sont réunies, tu espères passer d’excellentes 90 minutes; et il y a ce dimanche 16 septembre, où le seul plaisir que j’ai eu, c’est de voir l’arbitre exercer sa passion, celui de se faire respecter, et discuter avec les joueurs de la B et de la C, et même déconner avec eux.
Franchement, c’est rare pour être signalé, mais ça fait des mois, voir des années que je ne me suis pas autant fais ch*** pendant un match. Qui plus est pendant un derby, car pour moi, le seul derby qui m’a procuré du plaisir; c’est dans les années 2000, où la JGF sur sa pelouse accueillait une certaine équipe de .. St Divy. Le score? 3-4. La JGF avec ces Claude Cozian, Gérald Cozian et autres Stéphane Madec (des vrais guerriers quoi) menait au bout de 45 minutes 3-1. Mais en deuxième mi-temps, le réalisme St Divyziens et la folie du match feront que la Forest Landerneau encaissera 3 buts, et s’inclinera dans un match d’anthologie 3-4.
Plus qu’une passion footballistique, un derby, un vrai.

Depuis? Plus aucun derby ne m’à procuré des émotions, entre gros mots (pour rester poli) et aucun football proposé. Le football a hélas évolué, dans le mauvais sens.
On s’était quitté en mai dernier, sur un derby contre St Divy B, avec quelques joueurs complètement a la masse, et un résultat que tout le monde se souviendra: 1-0 pour nos homologues St Divyziens. Une purge.


Aujourd’hui, rien de tout ça, mais entre les longs ballons, les mauvais contrôles, les occasions de but qu’on pouvait compter sur une main. Heureusement dans les tribunes, derrière la main courante, l’ambiance est joviale. On a pas tout perdu dans ce derby, heureusement. Mais tout de même, triste ce derby, il est vraiment très très loin le temps où les joueurs (les vrais, les Forestois, et pareil dans l’autre équipe) savaient ce que signifiaient le mot DERBY. De l’engagement, mais surtout du jeu.

Parlons football, pour le peu qu’il y en a eu; entre les longs ballons devant pour les visiteurs, avec plus ou moins de réussite; mais souvent + de réussite que mes chers Forestois.

Heureusement, il y avait un peu de public pour m’occuper pendant le match, et le kop Forestois pour divertir ce match insipide.
Même dans les tribunes, en parlant à la mi-temps, ou à la fin du match, certains VRAIS dirigeants m’avoueront qu’ils se sont emmerdés comme pas possible. C’est dire la nullité du match, pas d’envie des 2 côtés, quelques attaquants qui essayent de concrétiser le peu de ballons qui leur seront donnés.
Mais entre tout ça, rien, nada. La JGF se verra même offrir 3 ballons, 3 cadeaux, 3 caviars à nos visiteurs. Chose bien sûr que les hommes de Patrice Boucharé ne demandaient pas.
En première mi-temps, une mauvaise relance, un décalage parfait pour Franck Helouis qui en situation de non hors-jeu permettra à ce dernier de fusiller un Nicolas MAGUET stoïque dans ces buts.


En deuxième mi-temps, une mauvaise relance (décidément, c’était pas le jour des défenseurs) permettra à Julien Porhel d’en rajouter un autre. Bien évidement, il n’en demandait pas tant.
Dans le jeu, aucune équipe ne produit, ni essaye de produire du beau jeu. C’est ennuyant tout ça.
Le troisième but sera l’œuvre encore une fois de Franck Helouis; après une nouvelle mauvaise relance de La Défense de Ronan Audren. Ce Franck en profitera pour lober parfaitement Nicolas MAGUET.
Le dernier but, ce sera Quentin Guillou qui clôturera ce bon match de merde.


70 minutes à s’ennuyer, car la JGF avait bien entamé ce derby qui s'annonçait pourtant agréable à regarder
45 minutes à essayer de trouver les mots pour mon article
Le principal, 90 minutes après la rencontre ou + à parler, à refaire le match avec les dirigeants (Thierry Mesmeur, Jean-Claude Férec pour ne citer qu'eux) des deux équipes. Comme quoi, l’amitié la Forest - St Divy, ça se passe beaucoup, mais surtout après le match.

Parlons encore un peu + football maintenant. En première mi-temps,, Nicolas MAGUET et sa défense verront des frappes passer au dessus du but, des frappes qui finiront en corner. Il faut dire que les visiteurs évoluent un niveau au dessus. Dans le jeu, ça se ressent un peu, certains joueurs savent faire la différence.
Du côté des hommes de Ronan Audren, la mayonnaise n'a pas encore prit. Soyons patients, laissons Ronan et son assistant François faire le travail, et vous aurez droit à des beaux matchs, du beau jeu.
Du côté des locaux, on pourra remarquer la prestation courageuse des attaquants, mais sevrés de ballons par les milieux et les défenseurs, ils n’auront aucune occasion de pouvoir faire étalage de leurs talents.
Il manquera surtout un tueur devant, celui qui peut faire la différence à n’importe quel moment, un Franck Hélouis quoi.
Du coup, les ballons qui passent devant La Défense visiteuse, les occasions plus ou moins franches. On sent qu’il manque quelqu’un pour pousser la balle au fond des filets.
Aujourd’hui, nos attaquants ont tout simplement joué trop bas, ce qui a permit aux hommes de Patrice boucharé de passer de la 20ème à la 90ème minute du bon temps.

Ni Christophe BOCHER, ni Nicolas REUILLE, ni Laurent Bergamaschi et ni Corentin Tual n’auront l’opportunité de marquer; car en face, La Défense affiche des signes de faiblesse par moment. Mais personne ne poussera le ballon au fond des filets.
En défense, beaucoup de déchets techniques et autres dribbles inutiles. Mais bon, ils vont apprendre avec le temps; l’erreur est humaine; car c’est en faisant des erreurs qu’on apprend.
En face, les St Divyziens maîtrisent le match; c’est sûr qu’après avoir pris une leçon de réalisme le week-end dernier, à la mignonne (4-2); ils avaient envie de faire beaucoup mieux. C’est chose réussie.
Le public de St Divy venu en nombre, pourra apprécier le pauvre spectacle orchestré par les deux formations. Du côté des locaux, la seule satisfaction est qu’ils sont une nouvelle fois encouragés par les joueurs de l’équipe B et ... C. Forcément ça motive les troupes, mais rien n’y fait aujourd’hui, les cadeaux fais par la maison Forestoise n’y ont rien changé.

En deuxième mi-temps, beaucoup de changements seront opérés par les deux entraîneurs, histoire de mettre un peu d’animation dans ce derby.
Mais les Yoann Gélébart, Matthieu Le Moal et autre Sebastien GAC feront une bonne entrée, mais impossible pour eux de délivrer une moindre passe décisive.
En deuxième mi-temps aussi, on assistera comme quelques fois du côté de la Forest à un non match. Pas de solutions, pas de mouvement, pas de combinaisons, rien du tout. À se demander si le match n’était pas perdu d’avance, dans la tête des Forestois.
Espérons que les hommes de Ronan Audren se reprendront et proprement contre la réserve de Bohars le week-end prochain.

En conclusion, on dira que ce sera le moins nul qui a gagné, car d'un côté, celui des visiteurs, çà balance de la défense vers l'attaque, d'un autre côté, celui des hommes de Ronan Audren, çà essaie de poser le jeu. C'est quand même plus agréable à voir jouer, une équipe qui propose ce football. On verra notamment en deuxième période, la JGF proposer des une-deux, des jeux en triangle, mais l'attaque Forestoise extrêmement absente à ce jour, ne pourra inquiéter la défense St Divyzienne.

Voici maintenant l'analyse toujours aussi juste de notre coach formateur, Ronan Audren:

Ronan Audren

"Malgré 20 bonnes premières minutes durant lesquelles nous aurions pu ouvrir le score, le match de dimanche dernier est décevant sur bien des points. Le score lourd ne reflète en revanche pas le match. Nous donnons trop de buts à nos adversaires et avons cruellement d'agressivité dans ce derby pour pouvoir imposer notre jeu. Espérons que cette claque nous permettra de rebondir en championnat dès dimanche prochain! Il y a du travail nous comptons sur la présence de tous aux entraînements cette semaine !"

Qu’on puisse à nouveau entonner le chant Forestois, comme le week-end dernier contre Pencran.
C’était hélas le jour et la nuit aujourd’hui cette équipe Forestoise.

Score final: JGF 0-4 St Divy

Pour se satisfaire, les deux formations se rejoindront soit à la buvette, lieu très prisé des joueurs après le match, et ensuite au club-house, la où ils apprécieront un festin, mis en place tous les dimanches matins, par Bertrand moalic, véritable figure emblématique au club.

Le weekend prochain, la JGF recevra à nouveau. À propos de l’adversaire, ce sera la réserve du VGA Bohars qui pointera son nez au stade de la Forest Landerneau.

Bonne semaine chers footeux du dimanche.

Commentaires

ENTRAINEMENTS JEUNES 4 CLOCHERS ET SENIORS JGF

GJ 4 Clochers:

U11 Barcelone - U11 Bayern de Munich - U11 Chelsea - U11 Real de Madrid - U11 Juventus de Turin:

 

U13

 

U15:

 

U17:

 

U19:

 

Seniors JGF:

Mardi

19H15-20H50

Vendredi

19H15-20H50