Joyeuse Garde Forestoise : site officiel du club de foot de la Forest Landerneau - footeo

Mais jusqu'où peut aller Nico Rueille ... Acte 2

14 novembre 2016 - 21:25

Coupe du District: JGF 1-1 AL Coataudon; JGF TAB 5-3 TAB AL Coataudon ---> Nicolas Rueille Championnat D4: JGF B 0-4 ASPTT Brest D

Un match qui pourrait rester dans les annales Forestoises

A croire que les matchs de la JGF, vont devenir aussi passionnants qu'un classico de ces dernières années. Ce n'est sûrement pas les joueurs, dirigeants, supporters et autres personnes présentes au Stade de la JGF, qui vous diront le contraire. Jouer 120 minutes à un rythme effréné, ponctué par un nouveau chef-d'oeuvre de Nico Rueille, et d'une action d'école côté Coataudon. Le beau football était de sortie ce Dimanche 13 Novembre.

Avant le match, viendra le traditionnel discours de Franck Bocher, qui au fil des matchs, se rend compte que les longs discours ne valent pas mieux qu'un bon schéma tactique. Ou plutôt, quand on attaque, tout le monde attaque, les ailiers jouent à l'aile, et quand on défend, tout le monde se regroupe en défense, y compris les attaquants. En particulier, un certain Nicolas Rueille, véritable poumon de l"équipe de la JGF, l'inusable Nico tiendra 120 minutes, à attaquer, défendre, récupérer des ballons au milieu, de la tête. Incroyable joueur que ce Nico. En face, ce n'est autre que l'AL Coataudon, 3ème de la 1ère division de District; 11 buts inscrits en 7 matchs, pour 8 buts encaissés. Coataudon, qui n'est autre que l'anti-chambre des Gars Du Reun, l'autre grand club de Guipavas, là où s'entraîne les pros du Stade Brestois. Voilà voilà. 

Reprenons notre football, les occasions et les remontées de balle pleuvent en ce début de match. Dès la 3ème minute, la JGF est au commande du match, qu'elle a décidé de prendre en main. Les visiteurs très jeunes, répondront par quelques occasions sur le but de Romain Costiou, mais notre chat nationale, en a décidé autrement, en repoussant les ballons, plus ou moins dangereux. Pendant 29 minutes, les deux formations vont se rendre coup sur coup, mais n'auront hélas pas l'occasion de concrétiser leurs quelques balles de match. Surtout que des 2 côtés, les deux gardiens réalisent une première mi-temps quasi parfaite. Le seul joueur qui se distinguera dans cette première période, c'est ... Nico Rueille. Après avoir franchi la ligne médiane, Cyril Maguet, recevra une balle aérienne, et pour ne pas faire comme un joueur normal, talonnera dans la foulée pour Nico; Nico comme à son accoutumé, et comme il est en forme cet an-ci, tentera de lober le gardien. 25 mètres, penses tu, une simple formalité pour Nico, le ballon finira une nouvelle fois sous la barre d'un gardien médusé, mais surpris par l'enchaînement de Nico. S'en suivra quelques occasions sur les deux buts, mais rien d'inquiétant pour nos deux portiers.

Après un bref discours et le temps de boire de l'eau à la mi-temps, les 22 acteurs refont leur apparition sur l'herbe verte, pour en découdre. Suite au coup d'envoi, s'en suivra un ballon récupéré par les hommes de Stéphane Floch. Lancé en profondeur à la limite du hors-jeu (mais pas hors-jeu), l'attaquant ira défier Romain Costiou, mais hélas pour les locaux, l'attaquant adverse aura le dernier mot, d'un plat du pied gauche. AIE AIE AIE. Tout est à refaire. La seconde période reprendra sur le même rythme que la première, avec des occasions de part et d'autre. L'occasion la plus franche, sera à mettre à l'oeuvre de Christophe Bocher, mais notre Pistolero, verra sa frappe pure, sèche et soudaine, claquée bien comme il faut par un Anthony Morizur, en corner. Un arrêt de grande classe, il faut le signaler. Il faut surtout savoir apprécier ce genre de gestes. La fin du match sera ensuite l'occasion de faire tourner les effectifs, surtout pour faire souffler les titulaires, en vue d'une éventuelle prolongation. A moins que Frédéric Gomez n'est la balle de match au bout du pied; fausse alerte, il remettra pour son gardien, mais manque de bol, son ballon pas assez appuyé, profitera à son adversaire du jour. Le visiteur s'avancera et ira défier une nouvelle fois Romain Costiou, mais Romain déploiera ses griffes, pour claquer le ballon juste au dessus de sa cage. 1-1; score à la fin du temps réglementaire.

S'en suivra une légère interrogation sur une éventuelle prolongation, ou si les tirs au but prendront le dessus. On va partir sur 2X15 minutes. 2X15 minutes, qui vont être dures pour les organismes, sauf peut être pour Franck Bocher, infatigable au milieu de terrain, et surtout Nico Rueille, qui en l'espace d'un match, aura parcouru autant de kilomètres que j'ai couru le long de ma ligne de touche, depuis le début de la saison. Merci pour ta générosité Nico. A vrai dire, pas de quoi se réjouir pendant ces 30 minutes; ni Nico Rueille, ni Jérémy Kohler, ni Jérémy Tassel, ni Laurent Bergamaschi n'auront l'occasion de s'illustrer dans ce match, décidément exceptionnel, en terme d'intensité. On va donc laisser la place aux pénaltys. 

Pour la JGF qui débutera la séance, NIcolas Rueille (toujours pas fatigué) manquera pas le cadre. L'adversaire non plus; Erwann Wotska en canonier du dimanche, enverra sa frappe dans le petit filet. Ce n'est qu'au deuxième tir adverse, que Monsieur Costiou repoussera un ballon pourtant bien frappé. Les poursuivants, Franck Bocher, Kévin Dévédec et Jérémy Tassel ne trembleront pas. La JGF finira au bout de la nuit, par se qualifier pour un nouveau tour de Coupe de District.

Le pilou-pilou Forestois n'en finira pas de résonner dans les vestiaires locaux. Encore Merci aux 14 combattants pour ce match, et félicitations à Coataudon d'avoir mis autant d'intensité dans ces 120 minutes, vous nous avez usé physiquement!!!

 

La JGF B à la recherche d'une victoire, tout simplement!!!

Du peu de match que j'ai, peu d'oppositions était proposée sur le terrain B de la JGF en ce dimanche ensoleillé. Quel dommage, car l'équipe adverse en valait la peine. La JGF B s'en sortira avec une petite valise; 0-4, un apprentissage pour la suite de la compétition. On remerciera encore et encore la présence de 2 vétérans; l'expérimenté Christian Barreau, qui d'une maîtrise hors norme, contrôlera bien le milieu gauche. Et puis, en bas à droite de votre écran, figurera le nom de Philippe Léon, véritable pilier de la défense à ses grandes heures à la JGF. Il a tout simplement fais ce qu'il a pu; comme on dit dans notre jargon footballistique; et ne fera que subir les vagues Brestoises de l'ASPTT Brest. Chapeau aussi à Nicolas Moreau et Cyril Morin pour leur excellent match. On demandera + d'envie pour les prochains matchs, de la part des 14 convoqués.

Score final: JGF B 0-4 ASPTT Brest D

Prochain objectif pour la troupe de Franck Bocher, une quatrième victoire d'affilée. Ils se déplaceront à la Mignonne, le 6ème au clasement. La JGF pointe juste derrière à la 7ème place.

L'équipe B de Marc Cochard, ira quant à elle défier la troisième équipe de Sizun, qui figure àla 6ème place sur 10, tandis que la JGF pointe à la 8ème place.

D'ici là, portez vous bien, reposez vos jambes, entraînez-vous, et rendez-vous Dimanche prochain sur les terrains de foot.

 

 

Commentaires

ENTRAINEMENTS JEUNES 4 CLOCHERS ET SENIORS JGF

GJ 4 Clochers:

U11 Barcelone - U11 Bayern de Munich - U11 Chelsea - U11 Real de Madrid - U11 Juventus de Turin:

 

U13

 

U15:

 

U17:

 

U19:

 

Seniors JGF:

Mardi

19H15-20H50

Vendredi

19H15-20H50