Joyeuse Garde Forestoise : site officiel du club de foot de la Forest Landerneau - footeo

Un récital footballistique... puis le néant, et enfin la délivrance

12 mars 2018 - 20:46

Championnat D2 - Groupe C: JGF 4-2 US Pencran ---> Franck Bocher, Christophe Bocher X2 et Youri Penven Championnat D4 Excellence - Groupe J: JGF B - Gas de Plouider B ---> Arrêté municipal

Une pluie ... de buts s’abat sur La Forest Landerneau

Il ne fallait pas du tout arriver en retard, du côté de la Forest Landerneau. Car, devinez quoi, au bout de 12 minutes 47, le score était de ... 3-0, rien que ça.
Bien sûr, n’étant pas présent au moment du discours de notre entraîneur-joueur : Franck Bocher, je pense que ce dernier avait expliqué comme consigne, d’enchaîner les buts comme des perles; et de rentrer dans le match comme ses hommes l’avaient fais, du côté de Landerneau. Avec évidement, une autre issue que ce que tous mes lecteurs connaissent (défaite 2-1). Bah, je vous garantis, que le discours a été écouté, et a été appliqué à la lettre. Du moins dans le premier quart d’heure de jeu.
Les visiteurs de Pencran, quant à eux, sont venus du côté de la JGF, avec comme ambition, de se réveiller au niveau du classement; et pourquoi pas retrouver le sourire, et venir prendre une revanche, après une défaite, chez eux, au match aller: 1-2, un certain dimanche 15 octobre 2017. Les hommes de jean Jacques Tannou (entraîneur de l’US Pencran) sont venus motivés, avec une équipe assez jeune, donc besoin de repères sur le terrain, mais bien sûr, accompagnés de joueurs d’expérience, ce qui permet de canaliser les jeunes un peu fougueux.

Petite parenthèse, qui fait plaisir à voir: le match totalement parfait des hommes de romain Costiou (absent à ce jour) au niveau des paroles sur le terrain. Pas un mot envers l’arbitre (ou très peu, pour être honnête), des encouragements sur le terrain, des conseils bienvenus du banc. Comme quoi, quand la JGF veut le faire, elle peut le faire.
Deuxième parenthèse: les phases a une touche de balle, réalisées par la Forest Landerneau faisait extrêmement plaisir à voir des tribunes, et même du bord de la terrain. Même avec des pointes de vent assez violentes, le jeu devenait assez difficile. Mais pour les hommes de Franck Bocher, rien ne les arrêtait, surtout les 25-30 premières minutes, de la première période. Un vrai récital de football, une leçon de football, des phases offensives très intéressantes, des remontées défensives exécutées dans un calme olympien, et dans une perfection, à rendre jaloux certaines équipes.
Le premier but, étant donné qu'il a été marqué au bout d'1 min 26, et vous est aussi expliqué par Franck, dans son analyse d'après match. Le second but inscrit par Christophe Bocher, vous est expliqué par le doubler buteur, en personne:

Thibault Beulze lance parfaitement Laurent Bergamaschi, sur son aile gauche; Loul provoque son adversaire, centre dans la foiulée. Le ballon est contrôlé ensuite par un défenseur de Pencran, ce dernier glisse dans son élan; du coup, notre cher Polo tire dans le ballon, sa frappe passera sous les bras du gardien, et GOALLLL; avec un peu de chance quand même.

Le troisième but sera un chef d’œuvre, offert par le plus jeune des Bocher, dixit pistolero. Coup franc à 20-22 mètres des cages adverses, notre tireur de coup franc placera son ballon, entendra le coup de sifflet de l’homme en noir, enroulera le ballon, et ce dernier finira pile poil, dans la toile d’araignée détrempée par les ondées, qui ont sévit toute l’après-midi sur la pelouse forestoise. Parfait: 3-0, y’a plus qu’à dérouler... ou pas.
Les occasions fleuriront sur les buts visiteurs, mais notre malchanceux Nicolas Reuille, moins en réussite que le week-end précédent, ratera quelques occasions toutes faites, ballons à côté du but, frappe dans les bras du gardien, et autres vendanges, digne de grands attaquants, mais pas en réussite ce dimanche 11 mars 2018. Y’a des jours comme ça, ou rien vous souris; mais ça ne l’empêche pas d’être efficace dans ces retranchements défensifs et au milieu de terrain.
Suite au 3-0, tout comme à Landerneau, les hommes de Franck Bocher et compagnie sont retombés dans leur travers: le néant. Ce qui a permis aux joueurs de jean Jacques Tannou de retrouver confiance et dominer territorialement leurs adversaires. Il aura fallu que notre pistolero pousse ces coéquipiers à se ressaisir et à remonter d’un cran; car ça poussait sévère dans le dernier quart temps.
Si bien que vers la 44eme minute, un attaquant de Pencran viendra dribbler et rentrer dans la surface avec une aisance déconcertante; et viendra inscrire le but de l’honneur. But qui aura quelques conséquences, celle de faire douter la JGF.
Mi-temps sifflée par un excellent arbitre: toujours présent, décisions justes. Il s’agissait d’un ancien joueur de la Joyeuse Garde Forestoise: David le capitaine.
Après un petit quart d’heure à se réchauffer comme ils peuvent dans les vestiaires, les 22 acteurs reviennent sur la pelouse très grasse de la Forest Landerneau. Donc, qui dit pelouse grasse, dit tacles non maîtrisés, et dit aussi cartons jaunes distribués.
En deuxième période, pas ou peu de jeu viendront garnir les 45 minutes de la seconde mi-temps.
Les occasions se feront rares, si ce n’est ce coup franc extrêmement dangereux, pour les locaux. Mathieu Le Moal place son ballon, et envoie une mine sur la barre transversale, repris ensuite par Nicolas Reuille; mais son ballon terminera dans le pare ballons.
Un autre coup franc au niveau des 20 mètres viendra inquiéter La Défense Pencrannaise; mais la combinaison travaillée entre Franck et Christophe Bocher ne fonctionnera pas; et le ballon finira en corner. Corner qui ne donnera rien.
LE but de l’année sera l’œuvre de Youri Penven. Mais attendez de connaître l’origine du but. Franck Bocher lancera Jérôme Bellec, qui, d’un délicieux centre chirurgical, millimétré, enverra un centre extrêmement précis, sur la tête de Youri Penven. Avec ce centre parfait, on ne peut que conclure d’une belle tête. Merci Jérôme pour ton centre, qui rendra jaloux tous ces petits copains; merci aussi pour ton match, absolument divin, qui là aussi, rendra jaloux ces petits co-équipiers.
Du côté de Pencran, un coup franc viendra inquiéter nos 4 défenseurs; un coup franc indirect, à la suite d’une passe, à priori involontaire d’un défenseur. Nicolas Maguet prend le ballon dans ses mains, l’air de rien. L’arbitre y verra une passe volontaire, bref... Le coup franc sera vite repoussé par les nôtres.
Une autre occasion sera la bonne pour Pencran: corner pour les visiteurs, sans danger... Malgré une rafale de vent passagère, le ballon finira dans les buts de la JGF: ça fait 4-2. Les visiteurs ne reviendront pas, et la JGF fera une très belle affaire, en offrant à ces supporters et son staff, les 3 points synonymes presque de maintien. Place maintenant à la fin de la saison, ou la montée est toujours d’actualité. Affaire à suivre...
Je vous laisse le soin de lire l’analyse de Franck Bocher, qui nous racontera les buts, ou plutôt son but, ainsi que le déroulement de son match, et celui de son équipe:

Franck Bocher


"Pour démarrer je dirais, qu'elle fait du bien celle ci... première fois ou depuis le début de la saison dans le vestiaire, je parle de la priorité du maintien et non du podium...le message était clair. De passage 1 année à Pencran, j'avais envie de faire bonne figure. Ce dimanche là, rattraper le loupé du match contre la C de Landerneau, qui me reste encore en tête.. comme les 2 précédents également..bref..les classiques étaient ressortis, simplicité - communication etc...

L'envie était là durant les 20 premières minutes, ou présence et réalisme était la.pour ma part. Première montée, je demande une touche de Berga,qui la joue vite, puis, je fil au but; duel avec leur numéro 4 et 5. Bien physique mais j'ai envie de dire que la rage fera le reste.. Duels costauds, où je frappe en déséquilibre, assez fortement. Ma frappe enroulée, poteau rentrant...J'en fait beaucoup, car c'est surtout de ce côté et l'envie qui m'a marqué sur ce but...

Le chemin à prendre était montré quelques minutes après, Le frangin en colle 2. Dur dur pour Pencran... Le réalisme était décidément de sortie, ce dimanche chez les Bocher... Après on replie, on prend moins de risque, et forcément, moins de jeu se produit..  On sort moins facilement,.on cherche à préserver le résultat...s'en suit 2 buts pour Pencran, puis un 4ème pour nous, de la part de Youri, qui fut une bonne rentrée De même pour Maksin Jézéquel et Gwendal Le Saec, ou encore quelques loupés devant le but, quelques blabla....

Mais bon, l'essentiel était acquis très solide derrière, Frédéric Gomez et Erwann Wlotska, bon retour, puis Jérome Bellec, fidèle à ses dernières prestations, plein d'envie de gnaque.. et Matt simple...une cheville touchée et enfin la simplicité est la.. Sinon notre Thibault était très très présent sa fait plaisir mais surtout énormément de bien pour le groupe quand il est comme ça. puis devant, la consigne numéro 1 était de faire un repli rapidement a été respecté; On a enfin joué plus qu'ne mi-temps, et sa change un match...14 joueurs concernés par l'objectif de ce dimanche.

D'un point de vue personnel, cette victoire donne un gros boum au coeur. Quand tu es entraîneur-joueur, que tu gagne et que tu marques en plus; alors le soir, tu te dis que c'est mission accomplie..  Mais ATTENTION, dimanche prochain  gros derby contre un concurrent direct du classement.. J'y pense déjà, mais je me garde encore 24h de fierté de la victoire."


On finira avec l’analyse de Nicolas Reuille, auteur d’un bon match, non-buteur malheureux, mais toujours aussi courageux dans ces déplacements:

Nicolas Reuille


"Pour moi, je pense que le pressing qu'on a exercé dès le début du match a complètement étouffé l'adversaire. On a bien posé le ballon, on a fait courir l'adversaire! 3-0 au bout de 15 minutes, tu te relâches un peu, c'est normal. 3 à 1 à la mi temps ! En deuxième on fait le dos rond pendant 15 minutes et on est reparti sur des bonnes bases. On a joué + en contre en deuxième mi-temps ! Le terrain n'était pas facile ! Cette victoire fait du bien!!"


À la fin du match, le cri de guerre à retenti dans tout le vestiaire; et à même résonné dans tout le terrain (pendant que je ramassais les piquets de corner), cette victoire avec la manière et les buts, fais un bien fou, pour la suite de la saison.

Score final: JGF 4-2 US Pencran


Dans même pas une semaine, c’est à dire, le dimanche 18 mars, l’AS Kersaint est prévenu et est au courant de l’impression que laisse la JGF face à ses concurrents. La JGF de Franck Bocher se déplacera du côté de Kersaint, pour LE CHOC de cette 16ème journée.
Allez les gars, il reste 7 journées et le tour sera joué.
Bonne semaine amis footeux.

Commentaires

ENTRAINEMENTS JEUNES 4 CLOCHERS ET SENIORS JGF

Jeunes 4 Clochers:

U11 Barcelone - U11 Bayern de Munich - U11 Chelsea - U11 Real de Madrid - U11 Juventus de Turin:

 Mercredi: 17h45-19H - Kersaint

Vendredi: 17h45-19H - La Forest Landerneau

U13 A - U13 B:

 Mercredi: 17h30-19H - La Forest Landerneau

Vendredi: 18H-19H - St Thonan

U15:

 Mardi: 18H-19H30 - St Thonan

Vendredi: 18H-19H30 - St Divy

U17:

Mardi: 18H30-19H45 - St Thonan

Jeudi: 18H30-19H45 - Kersaint

U19:

 

Seniors JGF:

Mardi: 19H-20H45 - La Forest Landerneau

Jeudi: 19H-20H45 - La Forest Landerneau