Joyeuse Garde Forestoise : site officiel du club de foot de la Forest Landerneau - footeo

Fin de cavale pour la JGF!!!

6 novembre 2017 - 20:48

Championnat D2 - Groupe C: AS Cavale Blanche 4-0 JGF

La JGF stoppée nette dans son élan

Évidement, il y a eu les 5-0 de Marseille ce week-end, le 5-0 du PSG, le 6-0 de Monaco, le 5-0 de Lyon et le 4-0 de la Cavale contre la JGF; mais je vous rassure, ce n’était pas l’ambiance du Vélodrome. Loin de là; c’était plutôt casse-boite et fête foraine. Un mélange de court d’école sur le terrain et un bordel sans noms de moto cross autour du terrain. Je vous laisse vous faire une idée.
Commençons dans le vif du sujet, dans un match mêlant faux rythme, insultes (voir dans l’article), et tout ce qui n’a rien à faire sûr et autour d’un terrain de foot. Bien sûr, vu l’ampleur du score, certaines personnes se diront que la JGF s’est faite marcher dessus pendant les 90 minutes: c’est pas faux bien sûr. Pour être honnête, les hommes de Franck Bocher (remplaçant au coup d’envoi), et sa multitude d’absents et autres blessés légers ou plus important, ont subi une sorte de vagues blanches et rouges pendant de longues minutes.
Et puis pour être encore plus honnête, je sentais ce match, comme un match piège, une fin de série qui aura pris fin ce dimanche 5 novembre. Alors, que faut-il retenir: mieux vaut prendre une fois 4-0, que 4 fois 1-0; là non plus, c’est pas faux. Faut-il aussi prendre une bonne claque pour redescendre sur terre, et repartir sur de bonnes bases, contre des équipes plus intéressantes et plus respectueuses de leurs adversaires. Là aussi, l’avenir et les prochains matchs nous le diront. La JGF a hâte d’y être, c’est clair.

Dès les premières minutes, l’équipe totalement remaniée façon Francky Bocher, avec une défense toute aussi remaniée: Benoît Pellé: normal: Sébastien Gac en défense centrale: pas mal aussi, Louis Cabioch à droite: pour avoir encore un peu de temps de jeu: et Youri Penven à gauche. Pas simple pour Franck Bocher de trouver des solutions, parmi les nombreux absents. Thibault Beulze si étincelant le week-end dernier, est tombé sur un milieu de terrain assez musclé et endurant en face. Pas facile de régaler, comme il l’a fait précédemment. Devant, pas de changements: Laurent Bergamaschi, Nicolas Reuille et Matthieu Le Moal essayent de se trouver; mais à une défense assez costaud en face, dur dur de se procurer des occasions.
Ce sera pourtant le milieu de terrain Thibault Beulze qui après quelques minutes poussera trop son ballon et le gardien local pourra se saisir du ballon facilement.
Vers le quart d’heure, corner pour la cavale blanche, La Défense Forestoise sans doute gêné par le soleil, se verra devancer par un attaquant adverse, qui finira de la tête: 1-0.
Quelques minutes plus tard, coup franc toujours pour la cavale blanche, long ballon devant le but Forestois: cette même défense de nouveau trop court, essayera de sortir proprement le ballon (comme elle sait si bien le faire depuis 5 matchs, mais cette dernière enverra le ballon de nouveau finira de nouveau sur la tête d’un local, qui là aussi finira dans les buts Forestois: 2-0.
En attendant la mi-temps, la JGF essaie de se trouver, et essaie de se procurer des occasions, mais l’imposant milieu de terrain, et la défense repousse toute tentative visiteuse, en dégageant loin devant le ballon. Tandis qu’en face, la défense Forestoise essaie de poser le ballon de la défense vers le milieu de terrain, etc. Mi temps, ça fait 2-0, c’est pas mérité pour les occasions, un peu moins dans l’engagement.
La deuxième mi-temps repartira sous un soleil radieux, entrecoupé de bonnes averses de grêle. Sur un terrain potable pour jouer, les hommes de Franck Bocher se promettent de rentrer dans leur match en 2ème mi-temps, c’est presque chose faite. Sauf que le sort s’acharnant sur les Forestois, la cavale trouvera une 3ème fois les filets Forestois. Parti 10m devant La Défense Forestoise (donc hors jeu: mais non sifflée), bref, le joueur adverse enverra une nouvelle fois le ballon dans la cage vide. De quoi énerver toute une équipe amorphe, mais toujours mobilisée.
Pour clore le spectacle, les hommes de Franck Bocher prendront un 4ème but. Action de la cavale blanche ou plutôt coup franc lobée au milieu de terrain, le ballon atterrira sur la main de ... Sebastien Gac. Penalty: sentence transformée par un joueur local. La calice jusqu’à la lie pour la JGF.
Quand viendra la 80ème minute: ballon sur mon côté, les deux joueurs jouent le ballon, et tapent en même temps dans la balle, que faire?
Touche pour les Forestois: voyant le score fleuve en faveur des locaux, l’un des défenseurs centraux me sort, accrochez vous « t’es qu’un sale bâtard, avec des yeux qui partent en couille », a part ça, tout va bien. Bienvenu dans les clubs brestois, ou ce genre de comportement est devenu banal.
Heureusement que leur football est quand même agréable à voir, si ce n’est quelques chandelles de La Défense vers l’attaque; il y avait quelques très bonnes individualités sur cette pelouse. HEUREUSEMENT


Voici la réaction à chaud de notre cher coach Franck Bocher, si indispensable dans ce collectif Forestois:
« Un dimanche où on aurait mieux fait de rester à la maison, certains acteurs l’auraient été tout comme l'arbitre du match qui n'a pas fait le déplacement. Un match à l'extérieur, un arbitre maison, un juge de touche adverse prenant un drapeau pour la première fois; bref un dimanche digne d'un match amical. Seulement, ça ne l'était pas. Conscient de l'enjeu et de l'importance de la victoire dans un sens comme dans l'autre, le sifflet marchant que dans un sens avec des j'ai pas vu répétitifs, un coup-franc imaginaire à 10 minutes un quatrième but hors-jeu.

Et vu que dans un sens, bref j'en passe. Je ne vais pas refaire son match où tout est à reprendre. Le résumé de l'histoire, c'est que les règles du football ne marchait que dans un sens ce dimanche 5 novembre. Rajouter un peu d'imaginaire par-dessus tout ça, ça offre une partie de football plus que nul et déplaisante entouré de bons supporters je laisse imaginer à tout footeux l'ambiance du match, une kermesse. Voilà, ceci étant dit, parlons du jeu en lui-même.
On va faire bref puisque malgré tout ça les buts ne sont pas tombés du ciel; un gros manque de combativité, en retard permanent sur les duels, aucune construction de jeu. Pourtant de l'espace il y en avait, puis certains qui étaient présents, mais transparent. Ce match on n'a pas joué à 11 mais à trois ou quatre. Seulement à ce rythme-là, toutes les excuses sont bonnes mais la réalité est que les joueurs d'en face en voulait plus.

Certes favorisés sur toutes les faces de jeu avec leur collègue l’arbitre. Cela n’enlèvera pas le manque d'envie de certains. Le foot se joue à 11 faut en tirer des leçons de cette défaite et beaucoup de choses sont à reprendre. Ces bonnes choses qui nous ont manqué ce dimanche on est capable de les faire mais seulement faut le vouloir. j'espère que le goût de la défaite fera réfléchir certains car à la fin du match cela inquiétait pas grand monde. Certes, l’arbitrage y etait pour beaucoup. Une honte, mais l'orgueil c'est chacun qu'il a en soi.
Ce fameux orgueil fait avancer et à la sortie du stade celle-ci semblait effacer chez certains. J'espère que celui-ci reviendra très rapidement maintenant; rien est alarmant c'est la première défaite en six matchs et faut rebondir; on est capable et on sait le faire mais je le redis faut le vouloir travailler, travailler encore + a l’entraînement: mardi et jeudi et un repos dimanche qui fera le plus grand bien »

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, et c'est déjà pas mal. Il fallait le voir pour le croire. Les paysans de la Forest ont du apprécier leur retour dans leur rase campagne... Merci pour votre courage les mecs, c'est pas facile de jouer au foot, dans de telles conditions.

Score final: AS Cavale Blanche 4-0 JGF


Le dimanche 12 novembre, les hommes de la JGF ne joueront personne, puisqu’ils seront de repos (mérité). Je vous donne rendez-vous donc le dimanche 19 novembre, avec la réception de l’AL Coataudon B.

D’ici la, soignez bien vos petits bobos, pensez à ce qu’à dit Franck dans l’article. C’est pas méchant, mais en tant que gagnant permanent, Franck a toujours soif de victoires et de beau jeu.

Commentaires

Staff
bertrand moalic
bertrand moalic 7 novembre 2017 08:12

Oui pas terrible tout ca,. Certe certains joueurs pas très "courtois" mais que dire de leur banc de touche(Loulou et Nico en première ligne temps et Youri en deuxième peuvent en témoigner). Que d'insultes , de noms d'oiseaux sont sortis...n'a cesse d'invectiver nos joueurs!! Enfin une journée à oublier.

ENTRAINEMENTS JEUNES 4 CLOCHERS ET SENIORS JGF

Jeunes 4 Clochers:

U11 Barcelone - U11 Bayern de Munich - U11 Chelsea - U11 Real de Madrid - U11 Juventus de Turin:

 Mercredi: 17h45-19H - Kersaint

Vendredi: 17h45-19H - La Forest Landerneau

U13 A - U13 B:

 Mercredi: 17h30-19H - La Forest Landerneau

Vendredi: 18H-19H - St Thonan

U15:

 Mardi: 18H-19H30 - St Thonan

Vendredi: 18H-19H30 - St Divy

U17:

Mardi: 18H30-19H45 - St Thonan

Jeudi: 18H30-19H45 - Kersaint

U19:

 

Seniors JGF:

Mardi: 19H-20H30 - La Forest Landerneau

Jeudi: 19H-20H30 - La Forest Landerneau